La douleur et l'ostéopathie

Douleurs

 

L'ostéopathie permet de diminuer de manière significative les douleurs musculaires et articulaires.

Les effets bénéfiques des techniques thérapeutiques ostéopathique sont depuis longtemps identifiées.

  • Effet décontractant musculaire
  • Effet antalgique (inhibition de la douleur mis en évidence par la production de marqueurs biochimiques : neurotensine, l'ocytocine et le cortisol).

Source : Inhibition de la douleur / Pubmed

Source : Thérapie manuelle

Ces techniques sont reconnues comme efficaces et sans risque. L'HAS (Haute Autorité de Santé) préconise la manipulation comme moyen thérapeutique dans le cas de pathologies dites mécaniques.

 

Quelques exemples de pathologies mécaniques douloureuses pouvant être prise en charge par votre ostéopathe.

 

Ostéo-articulaires :

Cervicalgies

Torticolis

Névralgies

NCB (Névralgie-Cervico-Brachiales)

Névralgie d’Arnold

Céphalées / maux de tête / migraines

Dorsalgies

Lombalgies

Lumbagos (Lombalgies aiguës hyperalgiques)

Sciatiques

Cruralgies

Périarthrite Scapulo-Humérale

Conflit sous acromial

TMS (Troubles-Musculo-Squelettiques)

Douleurs intercostales

Gonalgies

Entorses

Tendinites (Tennis elbow, Golf elbow…)

Suite séquelles de luxations

Douleur dorso-lombaire et cervico-dorsale

Fibromyalgie

 

Viscérales :

Brulures d’estomac / Reflux Gastro-Oesophagien (RGO)

Dyspepsie Fonctionnelle (trouble de la digestion)

Ballonnements / Crampes abdominales

Hernies hiatales

Colopathies fonctionnelles

Constipations chroniques

Diarrhées chroniques

Douleurs liées à la grossesse

Douleurs ou troubles liées à la ménopause

 

Crâniennes :

Céphalées (maux de tête)

Vertiges (cervicogènes)

Douleurs de la face

Rhinites chroniques

Sinusites chroniques

Otalgies (douleur de l'oreille) / Acouphènes (trouble de l’audition)

Douleurs de la mâchoire (DCM)

 

Nourrisson :

Pleurs réguliers

Torticolis du Nourrisson

Coliques